Une mère joue 18 heures par jour à Candy Crush

Natasha Woolsey, 34 ans et habitant Fleetwood dans le Lancashire outre-Manche, a commencé à y jouer après une invitation du Facebook. Devenue accroc à Candy Crush, elle est passée à la version mobile sur son smartphone et pouvait y passer jusqu’à 18 heures par jour.

Racontant sa triste histoire, elle a déclaré « cela a brisé notre famille, a poussé le père de mon fils à partir, et même à ce point, je ne pouvais pas m’arrêter » et qu’elle était capable de se lever en pleine nuit pour continuer de jouer à Candy Crush.

Lire l’article complet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *